banniere
Photo du mois
Forêt tropicale
Gardiens de la forêt
Exposition photos
Agir Association Exode Tropical
Portfolio Association Exode Tropical
Portrait d'espèces
Galerie photos Association Exode Tropical
livre naturaliste
Reportages naturalistes
Besoin d'un guide en forêt tropicale ?
Revue de Presse de l'association Exode Tropical
Ecovolontariats en pays etranger

Retrouvez-nous sur

logo facebook
paresseux

Paresseux d'Hoffmann
Choloepus hoffmanni

Classification

Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embranchement : Vertebrata
Classe : Mammalia
Ordre : Xenarthra
Famille : Megalonychidae
Genre : Choloepus

Autrement appelé unau, le paresseux d'Hoffmann est un cousin de l'aï (paresseux à trois doigts) et son genre Choloepus est le seul de la famille des Megalonychidés (2 espèces). Contrairement à l'aï, l'unau est un paresseux didactyle, il ne possède donc que deux griffes aux membres antérieurs. Son pelage est plus clair, généralement uni et de couleur crème. Le mode de vie de l'unau est semblable à celui des paresseux tridactyles (voir fiche Bradypus variegatus) même si ses mœurs sont plutôt nocturnes. Il se nourrit principalement de feuilles, mais ne dédaigne pas certains bourgeons, fruits ou fleurs.

Environ une fois par semaine, l'unau et l'aï doivent descendre de l'arbre dans lequel ils passent la majeure partie de leur temps. Aussi surprenant qu'inexpliqué, la raison est simple : c'est pour uriner et déféquer au bas d'un arbre voisin. Ils perdront alors jusqu'à un tiers de leur poids. Parmi les hypothèses émises, on pense qu'ils donnent par cette habitude de mauvaises pistes odorantes pour les prédateurs : un puma, un jaguar ou un ocelot est capable de grimper aux arbres pour les chasser.

C'est pourtant au sol que les paresseux s'exposent au danger et deviennent une proie très vulnérable : totalement inadaptés à la marche terrestre, ils prennent de grands risques. Mais curieusement, alors que l'unau rejoindra au plus vite son arbre, l'aï prendra quelques minutes de plus pour enterrer ses besoins.

paresseux deux doigts







- Retour aux fiches pédagogiques -