banniere
Photo du mois
Forêt tropicale
Gardiens de la forêt
Exposition photos
Agir Association Exode Tropical
Portfolio Association Exode Tropical
Portrait d'espèces
Galerie photos Association Exode Tropical
livre naturaliste
Reportages naturalistes
Besoin d'un guide en forêt tropicale ?
Revue de Presse de l'association Exode Tropical
Ecovolontariats en pays etranger

Retrouvez-nous sur

logo facebook
Singe hurleur

Le hurleur du Guatemala
Alouatta pigra

Classification

Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embranchement : Vertebrata
Classe : Mammalia
Ordre : Primates
Famille : Cebidae
Sous-famille : Alouattinae
Genre : Alouatta

Il est à peine 6 heures du matin, le soleil se lève sur la canopée tropicale. Mais au lieu des chants gracieux de quelques volatiles, c'est un puissant et terrifiant rugissement qui se fait entendre sur plusieurs kilomètres. C'est un mâle alouatte, plus communément connu sous le nom de singe hurleur, qui marque son territoire. Comment peut-il crier aussi fort ? Son os hyoïde, situé près des cordes vocales, est 25 plus grand que chez les autres singes et lui permet d'amplifier son cri, la gorge jouant alors le rôle d'une caisse de résonance...et même si le cri est destiné aux autres singes hurleurs, tous les habitants de la jungle l'entendront !

Le hurleur du Guatemala se retrouve dans les forêts tropicales américaines du Yucatan, du Guatemala et du Belize. S'il s'entend aisément, l'alouatte reste difficile à observer : il vit dans la canopée des arbres, bien souvent à plusieurs mètres de hauteur, rattaché aux branches par sa longue queue préhensile. Diurne, son activité reste néanmoins très réduite : il passe énormément de temps à se reposer pour digérer le kilo de feuilles qu'il ingère quasiment chaque jour.

Singe hurleur





- Retour aux fiches pédagogiques -