banniere
Photo du mois
Forêt tropicale
Gardiens de la forêt
Exposition photos
Agir Association Exode Tropical
Portfolio Association Exode Tropical
Portrait d'espèces
Galerie photos Association Exode Tropical
livre naturaliste
Reportages naturalistes
Besoin d'un guide en forêt tropicale ?
Revue de Presse de l'association Exode Tropical
Ecovolontariats en pays etranger

Retrouvez-nous sur

logo facebook
caïman

Le caïman à lunettes
Caiman crocodilus

Classification

Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embranchement : Vertebrata
Classe : Reptilia
Ordre : Crocodilia
Famille : Alligatoridae
Genre : Caiman

Dans les rivières boueuses des forêts tropicales d'Amérique, nombreux sont les animaux passés maîtres dans l'art du camouflage. Certains reptiles, de plus de 2 mètres, sont parfois si discrets que l'on pourrait les aborder sans même les remarquer. C'est le cas de nombreux crocodiliens.

Celui-ci est presque entièrement submergé. Seuls ses yeux et ses narines remontent à la surface mais le reste de sa tête est visible par transparence. Il a la gueule fermée et aucune dent de la mâchoire inférieure n'apparaît, ce n'est donc pas un crocodile. Il n'est pas craintif, mesure moins de 3 mètres et un regard plus précis permet de distinguer une arête osseuse entre les yeux. L'identification est formelle, c'est un reptile proche de l'alligator, le caïman à lunettes (avec 3 espèces le genre Caiman est endémique à l'Amérique latine).

En journée, Caiman crocodylus se laisse flotter à la surface et reste souvent inactif. C'est la nuit qu'il part en chasse aux poissons, amphibiens ou autres oiseaux aquatiques et reptiles de moindre taille. Il fréquente aussi les zones marécageuses, les étangs, mais contrairement aux crocodiles, il n'évolue que dans les eaux douces. La femelle est ovipare et pond entre 20 et 40 œufs qui incuberont 73 à 75 jours. Les parents protégeront les jeunes caïmans des prédateurs (cigognes, aigrettes, ratons-laveurs...) durant quatre mois.




- Retour aux fiches pédagogiques -